Les jardins du marais paysagiste - praha-hotel.ru

Hotel Les Jardins du Marais (Paris, France) - Hotel Reviews

"Valloires : 5 000 plantes dans 5 jardins imaginés par Gilles Clément". Le Jardin de lÉvolution ou la diversité végétale pas à pas. En hommage à Jean-Baptiste de Lamarck, naturaliste picard du 18e siècle et auteur des premières théories de lévolution rendues incontournables par Darwin, le Jardin de lÉvolution a vu le jour en 2003. Il ressemble à un arbre avec de grosses épines, une fois les baies séchées, elles sont récoltées et servent à rehausser la saveur des plats du restaurant des Jardins de Valloires : de la terre à lassiette, la botanique rime avec gourmandise. Lintérêt est de cultiver cette diversité pour éviter lutilisation de produits chimiques tout en éloignant certains ravageurs de manière naturelle. Par exemple, nous cultivons les larves de coccinelles pour éloigner les pucerons».

Figurez-vous que cest lune des plantes les plus sophistiquées dans la manière de se reproduire et de coloniser les espaces. Des jardins harmonieux et respectueux de la vie végétale, «il y a de la place pour toutes les plantes», nous botaniste quidam ne pensons pas au découpage de lespace en fonction des végétaux, pourtant capital à lharmonie globale. «On y apprend le rôle indispensable des abeilles dans la nature avec la pollinisation des fleurs. Cest aussi loccasion de parler du rôle des insectes qui participent également à léquilibre naturel dans la mesure où ils ne se concurrencent pas entre eux. Hôtel Les Jardins du Marais, 74 rue Amelot 75011 Paris, du 14 mai au Les toujours très poétiques sculptures de Robert Arnoux sont mises en valeur dans cette grande cour paysagée de 1500m2 de l'Hôtel "Les jardins du Marais".

Moiteur dans le Jardin des marais qui rompt totalement avec les ambiances précédentes : fraîcheur et humidité se dégagent de cet espace dessiné près dun bras mort de lAuthie, la rivière qui traverse les jardins. Le principe? Toujours pensé sous forme de paliers par Gilles Clément, «plus on monte et plus on découvre des plantes évoluées, cest-à-dire apparues sur terre avec le temps». Immense herbier à ciel ouvert, le Jardin de lÉvolution est conçu comme une fresque végétale chronologique, retour 400 millions dannées en arrière : au «rez-de-jardin les fougères ou le ginkgo biloba identifiés.