Vice et versa bar lille - praha-hotel.ru

Bar gay saccagé à Lille : Les réquisitions seront sévères

Dans un communiqué, le maire de Lille Martine Aubry se disait «choquée par (cette) agression intolérable. Dans notre ville porteuse des valeurs de tolérance, de respect et de vivre-ensemble, il est inacceptable qu'une frange extrémiste détourne le débat au profit de discours ou d'actes violents.» Le Parquet devrait décider ce vendredi matin du sort des quatre individus gardés à vue. Le gérant du Vice Versa appelle ensuite la police et, grâce à sa description, la BAC interpelle les individus quelques rues plus loin, dans le centre de Lille. Au terme deleur garde à vue, trois d'entre eux seront jugés en comparution immédiate ce vendredi. «Avec ces attitudes, les gens finissent par avoir peur tranche Delphine. Et hésitent à sortir seul dans des bars, ou à s'exposer à la Gay Pride. Mais elle répète: pas question de répliquer. À Lille, mercredi, vers 22 heures, le Vice Versa, un bar gay du Vieux-Lille, a été la cible d'une attaque par quatre personnes. Des chaises ont été lancées dans la vitrine, des coups ont été donnés au gérant du bar, à son associé et au serveur, et des propos haineux ont été tenus, racontent les témoins. Les trois hommes âgés de 18 à 25 ans ont en revanche été relaxés du chef d'injures à caractère homophobe. Le parquet avait requis le 4 septembre 12 mois d'emprisonnement, dont six avec sursis, à l'encontre des trois prévenus qui étaient jugés pour avoir frappé au soir du 17 avril le patron du Vice Versa, son associé et un serveur. Si le caractère homophobe n'a pas été retenu, c'est en raison, explique-t-il à son tour, d'un vice de procédure, d'une "irrégularité dans le cadre de la citation des prévenus pour le délit d'injures à caractère homophobe."Ce qui ne veut pas dire, insiste Me Blat, "qu'il n'y a pas de caractère homophobe dans le dossier" : "Le tribunal ne dit pas.

\"Une simple rixe, comme tant d'autres\ dans son réquisitoire, le procureur avait déclaré qu aucune tolérance de la société ne peut être exprimée" à l'égard de violences à caractère homophobe et que la peine devait être "aussi une forme d'avertissement" à l'encontre des prévenus, dont le casier judiciaire était vierge pour deux d'entre eux.

Vidéo sur Vice et versa bar lille